La gazette de février 2021

Aïda s’engage dans la recherche

Aïda est très engagée dans la recherche contre le cancer. C’est pourquoi l’association a décidé de soutenir la thèse de Maxime, jeune doctorant au laboratoire Dynamique du Génome et Système Immunitaire à l’Institut Imagine et diplômé d’un master en biologie moléculaire et cellulaire. Sa thèse porte sur le Sarcome d’Ewing, deuxième tumeur osseuse maligne la plus fréquente chez les adolescents et les jeunes adultes, touchant dans 80% des cas des jeunes de moins de 20 ans.

Bon courage à Maxime pour ces trois années de thèse !

Les visites auprès des jeunes continuent 

En février, les visites en présentiel ont repris dans certaines structures hospitalières avec, au programme, jeux de société ou jeux vidéo. Au début du mois, Hakim Jemili a passé du temps avec les jeunes hospitalisés. Merci à lui pour sa générosité !

Les visites en visio continuent également : « Participer aux activités en visio c’est briser l’isolement mais c’est aussi briser la distance. On se connecte tous en même temps, chacun dans nos chambres éparpillés aux quatre coins de la France, c’est vraiment chouette. Je recommande les activités aux bénévoles parce que continuer à remplir nos missions même pendant le COVID c’est montrer que chez Aïda on ne lâche rien, c’est l’occasion de rencontrer d’autres bénévoles et de partager un moment vraiment sympa et créatif entre jeunes« , explique Olivia, membre des Ressources Humaines. Merci à tous les bénévoles qui restent mobilisés pour soutenir les jeunes !

Les soutiens d’Aïda

Grâce aux élèves, parents et professeurs de l’école Sainte Geneviève du Marais qui ont organisé une récolte de fonds au profit d’Aïda, 1 600€ ont été récoltés pour soutenir les jeunes hospitalisés. Bravo à tous, ensemble nous sommes plus forts !

Annabelle et Chloé ont réalisé un raid solidaire en Islande au profit d’Aïda. Un grand bravo et merci aux filles pour leur engagement !