En février, les visites en visio sont de retour !

A l’occasion des reprises des activités en visio, Céleste, responsable de l’aide aux patients depuis 4 ans, nous a accordé une interview pour comprendre le fonctionnement de ces visites, ainsi que l’impact qu’elles ont.

Durant le premier confinement, l’association a dû s’adapter pour rester aux côtés des jeunes hospitalisés. Pour cela, des activités virtuelles ont été mises en place. Ces dernières reprennent les codes des visites traditionnelles dans les hôpitaux.

Une organisation bien rodée pour un maximum de sourire

Après avoir réalisé une formation obligatoire, les bénévoles assistent au brief organisé avec la psychologue de l’association, Emma. Ce dernier sert à expliquer aux bénévoles le déroulement de l’activité et la routine créée à cette occasion.  Le jour de l’activité, les jeunes hospitalisés sont chacun munis d’une tablette et d’une clé 4G ainsi que d’une box d’activités manuelles. Les bénévoles et les jeunes se connectent en même temps, s’ensuivent alors 45 minutes d’activité, de joie et de bonne humeur. Si jamais un jeune oublie qu’il y a une activité, les bénévoles peuvent faire sonner sa tablette et envoyer un message pour lui rappeler qu’ils l’attendent pour passer du temps ensemble.

Ces visites en visio continueront après la pandémie car ce système a permis de prendre conscience que cette méthode touche plus de jeunes hospitalisés, qu’ils soient isolés ou pas. “C’est ça qui est extraordinaire avec les activités en visio, explique Céleste, on touche des jeunes qui sont dans des chambres isolées dans lesquelles on ne peut parfois même pas aller en présentiel, ou des jeunes qui sont rentrés chez eux mais qui sont parfois plus seuls qu’autre chose, donc on touche des jeunes de vraiment partout”. Les retours des soignants sont très encourageants : “On a eu des retours très positifs tant sur les activités qui ont été faites que sur le rythme qu’il y avait pendant les activités”, raconte Céleste.

Il y a un échange qui se crée avec les bénévoles et on passe un super moment !”


Les Box Aïdorée pour briser l’isolement des jeunes

Les box d’activités manuelles utilisées lors des activités en visio se nomment Box Aïdorée. Composées de tout le nécessaire pour faire une activité manuelle et d’une fiche explicative, elles ont été créées par l’équipe aide aux patients en 2019. Son idée était de pouvoir les envoyer aux jeunes pendant les vacances d’été pour les occuper, alors que l’association n’intervient pas dans les hôpitaux durant cette période. Ce projet, qui devait initialement durer un an, a finalement perduré. “On avait prévu toute une organisation pour que tout soit parfait pour l’été [2020], et là il y a eu le Covid, donc avec Léa [présidente de l’association], on s’est dit qu’il fallait faire les box maintenant”, raconte Céleste. Plusieurs bénévoles ont donc participé au montage des centaines de box qu’il fallait préparer et qui ont connu un très grand succès pendant les confinements puisqu’elles ont permis de briser l’isolement. “Elles sont très attendues”, se réjouit Céleste qui précise que leur point fort est leur possibilité d’être désinfectées dans leur totalité. Quelques activités dont le matériel ne peut pas l’être, comme le décopatch, sont donc mises de côté pour l’instant pour les activités en visio. Mais les idées d’activités ne manquent pas et elles ne sont pas proposées au hasard : “elles sont proposées parce que tu vas pouvoir faire une décoration pour ta chambre, ou faire un cadeau pour pouvoir l’offrir à Noël”.

Ce beau projet a remporté les Trophées de l’Engagement 2020 remis par la Mutuelle Saint Christophe.

Pour terminer, nous avons demandé à Céleste ce qu’elle dirait pour encourager les bénévoles à faire ces activités : “J’ai eu la chance d’en faire plusieurs, il y a un réel moment de partage avec les jeunes. On oublie l’écran et on s’amuse juste”.

Merci Céleste.