Association Aïda

CELESTE, UNE AMBASSADRICE DE CHOC

[HUMANS OF AÏDA] Céleste, élève en terminale de 18 ans, a rejoint l’association Aïda il y a quelques mois. Elle a été frappée par l’engouement et la ferveur à l’origine desquels était Aïda. Certes décidée depuis longtemps à s’engager, c’est néanmoins la cible de l’association qui lui a fait sauter le pas.

Céleste vit en semaine à Blois. Qu’à cela ne tienne! Elle est à l’origine du développement d’une Antenne d’Aïda dans son lycée – Sainte Marie De Blois. En plus de la sensibilisation, elle s’est aussi démenée pour organiser une opération « bol de riz » qui a permis une levée de 500€ ; rien n’est impossible à qui est vraiment motivé.

Son expérience bénévole, elle l’évoque un sourire plaqué sur les lèvres. Il faut dire qu’elle n’est pas peu fière de son projet, et que s’investir dans une cause qui lui tient tant à coeur, c’est une satisfaction au moins autant qu’un plaisir et le meilleur moyen de s’épanouir.

« Personne ne doit hésiter à s’engager car cela apporte une grande satisfaction personnelle, en plus d’une formidable manière de s’émanciper et participer à la lutte pour l’un des enjeux majeurs de notre monde contemporain. »

Elle évoque avec joie l’esprit qui règne dans l’équipe, celui-ci animé par des jeunes qui poursuivent un but commun.

Céleste est une jeune femme comme une autre, qui pourtant œuvre à la construction d’un monde moins sombre. Alors pourquoi hésiter encore? Le pas est si petit, et la fin si jolie.

Par Gaspard Pancrazi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *