La gazette de septembre 2020 !

La gazette de septembre 2020 !

La gazette de septembre 2020 !

Voici un résumé de tout ce que vous avez manqué ce mois-ci chez Aïda !

#septembreenor

Chez Aïda, septembre rime avec #septembreenor ! Chaque année, 1 enfant sur 440 aura un cancer avant l’âge de 15 ans et 3500 jeunes apprennent qu’ils ont un cancer avant 25 ans. Plus que jamais dans ce contexte sanitaire particulier, il faut absolument continuer à se mobiliser pour la cause. Les jeunes patients ont besoin de nous ! 

Coup de coeur du mois :

Ce mois-ci, nous avons été très touchés par le message d’une jeune du CHU d’Angers qui a décoré sa chambre grâce aux box Aïdorée !

« Merci Aïda pour les box Aïdorée : j’ai passé des bons moments à bricoler et à décorer ma chambre à l’hôpital »

Fin du #GiveMeFiveChallenge

Le #GiveMeFiveChallenge touche à sa fin ! Grâce à votre incroyable soutien nous avons pu récolter 20 000€ pour aider les jeunes touchés par un cancer ! Merci à tous ceux qui ont participé à ce challenge en réalisant des défis plus originaux les uns que les autres. Nous étions touchés de partager cette belle aventure avec vous !

Merci au Crédit Agricole !

Merci au Crédit Agricole Centre-Est ainsi qu’à ses clients pour leur confiance ! Grâce à leur soutien et à leurs dons nous avons pu récolter 14 490€ ! C’est donc 1500 box Aïdorée qui ont pu être offertes aux jeunes hospitalisés. 

Le retour des visites à l’hôpital !

Ce mois-ci, l’équipe Aïda s’est préparée à retourner à l’hôpital ! Nous avons pu recommencer les visites en présentiel suivant un protocole mis en place par Aïda et validé par notre Conseil Médical et Scientifique. Chaque bénévole se rendant sur place devait réaliser préalablement un test PCR afin de respecter les mesures sanitaires et les gestes barrières.  

En attendant et en parallèle, nos bénévoles se mobilisent chaque jour pour continuer les visites en ligne avec des activités en visio, un grand merci à eux !

Les pompiers de Rouen se mobilisent pour les jeunes à l’hôpital !

Samedi 12 septembre a eu lieu, sur lа bаsе dе lоіsіrs dе Jumіègеs, la 4ème édition du Raid de Rouen organisée par l’Association Sportive des Sapeurs Pompiers de Rouen.

Au programme : 5 km dе cоursе à pіеds аutоur du lаc, 25 km dе VTT dаns lеs fоrêts du Trаіt еt dе Маulévrіеr еt 3 km dе cаnоë sur lе lаc. Mais aussi des épreuves surprises comme du tir à l’arc. 

Les épreuves ont été réalisées dans le respect des gestes barrières et des mesures sanitaires en vigueur en France et dans la région. Les départs se sont déroulés par vague et les coureurs ont couru masqués !

Pour cette 4ème édition, les sapeurs pompiers ont décidé de soutenir une nouvelle fois notre cause. En 2018, nous avions pu récolter 1500€. Cette année, grâce à leur détermination et à la mobilisation de nos bénévoles, nous avons pu récolter la somme de 2000 euros pour les jeunes hospitalisés au CHU de Rouen ce Noël.  

Un immense merci et bravo à l’Association Sportive des Sapeurs Pompiers de Rouen et à tous nos bénévoles sur place qui ont œuvré pour mettre en place ce bel événement malgré le contexte sanitaire actuel particulier. 

Lancement du Aïda Youth Tour 

Cette année encore, notre Aida Youth Tour est de retour ! Le concept reste toujours le même : nos équipes vont parcourir la France jusqu’à fin janvier pour rencontrer des jeunes dans des collèges, lycées et universités. C’est masqué et dans le respect des gestes barrières, avec possibilité de se réadapter à distance, que nos bénévoles proposeront un parcours d’engagement concret auprès des jeunes pour les sensibiliser à la maladie et à l’engagement.

Si vous souhaitez nous faire intervenir dans votre établissement, n’hésitez pas à nous envoyer un message sur aidayouthtour@associationaida.org.

L’info bonus !

Ces dernières semaines on vous a également parlé du droit à l’oubli à travers le témoignage de Chafia, 27 ans et traitée pour une maladie de Hodgkin à l’âge de 19 ans. 

Le droit à l’oubli vient d’être étendu aux jeunes traités pour un cancer jusqu’à 21 ans, mais concrètement ça change quoi ?

 Le droit à l’oubli permet, depuis 2016, à des jeunes ayant été traités pour un cancer de ne pas avoir à déclarer leur maladie lors de la souscription d’un prêt bancaire s’ils sont en rémission depuis plus de 5 ans au lieu de 10 ans en temps normal. 

Qu’est-ce qui a changé le premier septembre dernier ? Auparavant, ce droit concernait les jeunes traités pour cancer avant 18 ans, désormais, ce droit s’étend pour les jeunes traités jusqu’à 21 ans !

Nous vous donnons maintenant rendez-vous en septembre pour le mois de sensibilisation aux cancers de l’enfant et de l’adolescent et pour plein de nouveaux projets !