La gazette de la semaine (04/05 – 10/05)

La gazette de la semaine (04/05 – 10/05)

La gazette de la semaine (04/05 – 10/05)

#Front commun : soutenons les hôpitaux !

Cette semaine l’association Liv & Lumière (association mobilisée aux côtés des enfants atteints de cancers et notamment atteints de tumeurs cérébrales PNET : Tumeur Neuro-Ectodermique Primitive) a fait le don généreux de 3000 euros à l’Association Aïda pour soutenir les actions de notre association à l’hôpital en cette période de confinement.

L’idée est de faire front commun afin de soutenir au maximum les hôpitaux durant cette période difficile. Ce don a permis que 300 box d’activités soient livrées aux jeunes hospitalisés à l’IHOP et à Lyon Sud cette semaine. Un grand merci à l’association Liv & Lumière et à tout ceux qui nous contactent actuellement pour nous aider.

L’association Constance la petite guerrière, venant en aide aux enfants gravements malade, ainsi qu’à leur famille et aux équipes médicales, a également rejoint le front en faisant un don à Aïda pour soutenir nos actions à l’hôpital. Grâce à ce beau soutien les jeunes du CHU d’Angers vont recevoir des jeux pour passer la période du confinement à l’hôpital. Afin de remercier l’association Constance, nous allons tous proposer le prénom Constance pour la prochaine mission de Thomas Pesquet (voici le lien de son blog : https://blogs.esa.int/thomas-pesquet/fr/ ), nous comptons sur vous ! 

Nous remercions énormément ces deux associations pour leur aide précieuse. Si vous aussi vous voulez faire #frontcommun avec nous, n’hésitez pas à contacter l’association Aïda en message privé sur nos réseaux sociaux ou par mail sur contact@associationaida.org !

Aidez-nous à les aider

Vous pouvez également nous aider, personnellement, à soutenir les hôpitaux durant cette période de Covid-19, en faisant un don sur notre cagnotte.

Les dons réalisés sur cette cagnotte nous permettent de répondre aux besoins quotidiens de nos 35 services et réseaux partenaires ainsi que de répondre aux aides sociales d’urgence pour soutenir les familles et les jeunes en situation financière compliquées. Enfin ces dons nous permettent de produire des masques à destination des services d’onco-hématologie et de maintenir un lien avec 750 jeunes hospitalisés à travers des visites virtuelles, des jeux à distances, des box d’activités individuelles (comme les kits aidorée distribués la semaine dernière).

Nous remercions tous ceux et toutes celles qui ont déjà participé à notre collecte d’urgence pour soutenir les jeunes isolés à l’hôpital ainsi que le personnel hospitalier. Continuons à faire front commun ensemble pour soutenir les hôpitaux!

Tous derrière les soignants ! 

Les équipes de l’Association continuent d’aider le personnel soignant au maximum.

Voilà maintenant un mois, que les équipes de l’association produisent des centaines de masques pour les hôpitaux toutes les semaines. Un immense merci à ces équipes, voici une photo de la dream team de la clinique Edouard Rist à Paris. 

#GiveMeFiveChallenge !

Ce nouveau challenge commence à faire parler et c’est tant mieux ! D’un grand soutien durant cette période d’épidémie mondiale, ce dernier agit comme un pilier afin de récolter des fonds qui seront reversés à notre association.

À l’origine, l’expression « Give me five » signifie « tope-là » ou parfois « tape m’en cinq ». Elle est représentée par une main ouverte, que l’on lève, et que l’on présente à l’individu d’en face (que ce soit un partenaire ou un concurrent), afin de soutenir,  d’encourager ou de présenter un signe de victoire de façon loyale. 

Cette démonstration connue mondialement, est plus que jamais recherchée face à l’ampleur du COVID19. Bien qu’il faille respecter les gestes barrières, nous vous proposons de mettre à l’honneur ce symbole lors de prises de photos ou de vidéos avec le #GiveMeFive challenge. L’idée est de conserver le chiffre « 5 ». 


Ainsi, ils sont nombreux à courir à 50km, faire 500 bures, jongler avec 5 balles ou encore produire 555 masques d’ici fin juin.


Mettez vos talents à contributions, vos idées liées à ce chiffre, allant du comique au festif. 

Un grand merci à David, 25 ans, qui est le premier à avoir relevé le #GiveMeFiveChallenge pour soutenir les jeunes isolés à l’hôpital. Dans 50 jours David va courir 50 kilomètres pour lever des fonds afin de soutenir nos actions à l’hôpital. Voici le message passé par David “Depuis le Covid-19 il est devenu impossible d’aller dans les hôpitaux pour rendre visites aux jeunes pour autant nous ne les oublions pas ! Pour eux, je me suis donné l’objectif de courir 50km. Aidez nous à les aider ! » Pour soutenir la cagnotte de David c’est juste ici!  : 

Afin de compléter cette action, nous avons mis à disposition une cagnotte, que l’on peut retrouver directement sur : https://associationaida.org/givemefivechallenge/
Soyons créatifs ensemble, pour soutenir et divertir les jeunes touchés par un cancer et hospitalisés lors de cette période difficile. 

On est avec toi

On se retrouve une semaine de plus, à pouvoir partager des messages à nos guerriers. Pour les nouveaux, l’idée est simple.

À partir de ce lien, https://www.onestavectoi.fr/, vous pourrez écrire aux jeunes qui sont hospitalisés, afin de leur faire parvenir votre soutien.  

En effet, en règle générale, les bénévoles peuvent directement rendre visite aux jeunes. Malheureusement, au vu du contexte actuel, les déplacements à l’hôpital nous sont impossibles. Cette alternative a donc été trouvée pour continuer de partager avec eux à l’aide d’un simple écrit, de dessins, de vidéos musicales, de partages de talents personnels et autres encore. Se sentir isolé est un problème majeur durant cette période, alors les messages sont bien entendus lus très attentivement et contribuent à donner de la force grâce à un entourage constamment présent. 

N’hésitez pas, ça ne prend que quelques minutes, pour un sourire qui durera, lui, bien plus longtemps !

Human of Aïda de la semaine : Camille

Nouvelle semaine signifie nouveau témoignage d’un de nos bénévoles et aujourd’hui c’est à Camille de prendre la parole.

« Partager des sourires, des rires, des moments simples de joie et d’insouciance, c’est ce qui anime mon engagement au sein de l’association. La force d’AÏDA? C’est la jeunesse de ses bénévoles. Tout le monde comprend les appréhensions que peuvent, par exemple, apporter une première visite à l’hôpital et les bénévoles sont accompagnés au mieux dans ces moments de doutes. » rapporte t elle.

C’est après avoir vu le passage d’Aïda au journal de 20h que cette étudiante en 3ème année de droit à Assas a voulu s’engager. Lors du cancer de son grand-père elle avait compris que l’entourage était très important pour combattre la maladie et c’est pour cela qu’être bénévole est sa façon à elle de donner à ces petits héros la force de se battre.

Elle aime cette volonté générale de vouloir apporter du bonheur aux enfants et ce message d’espoir qui est donné par nos actions.

À la semaine prochaine pour la prochaine gazette de l’Association Aïda !