Aux origines du cancer

Aux origines du cancer

Aux origines du cancer

S’intéresser aux origines du cancer consiste à chercher pourquoi il apparaît chez une personne et pas une autre. Le cancer est une maladie multifactorielle, c’est-à-dire qu’il n’a pas une cause unique mais plusieurs. L’objectif des scientifiques est d’essayer de les identifier et de définir le rôle de chacune.

Tout d’abord, les épidémiologistes étudient le rôle des facteurs extérieurs, liés à nos habitudes de vie ou notre environnement, car on sait maintenant que ceux-ci sont la cause de certains cancers. A votre avis qu’est-ce qui, dans votre quotidien, est susceptible de favoriser l’apparition de cancers ?

Le facteur de risque le plus connu est probablement le tabac. Le tabac n’augmente pas seulement le risque de cancers des poumons mais aussi de la bouche, du pharynx, du foie ou encore de la vessie. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) souligne d’ailleurs que le tabac est la première cause de mortalité par cancer, suivi de l’alcool. L’alcool est effectivement un autre facteur extérieur favorisant l’apparition de nombreux cancers, parmi lesquels ceux de la tête et du cou, du foie ou encore du tube digestif. Mais ce n’est pas tout ! Saviez-vous que notre alimentation a également une influence ? D’après l’OMS, elle pourrait jouer un rôle dans 30% des cancers en Occident et 20% dans les pays en voie de développement. L’excès de poids et la sédentarité sont également des facteurs de risque.

Par ailleurs, bien que cela soit moins connu, des microbes, bactéries ou virus, peuvent également déclencher l’apparition de cancers : par exemple le virus de l’hépatite B et la bactérie Helicobacter sont respectivement impliqués dans le cancer du foie et de l’estomac.

Notre environnement a également un impact. S’exposer aux rayons ultraviolets du soleil favorise l’apparition de cancers de la peau. La contribution de certains polluants est elle aussi de plus en plus pointée du doigt. Le rôle de l’amiante a par exemple été établi dans la survenue de cancers respiratoires. A l’heure actuelle, le rôle de ces facteurs environnementaux est encore mal connu dans les cancers de l’enfant. De nombreuses études épidémiologiques sont actuellement en cours à travers le monde pour les identifier, la difficulté étant de définir ce qui joue vraiment un rôle dans l’apparition de cancers, parmi tout ce à quoi nous sommes exposés.

Dans tous les cas, ces facteurs extérieurs vont abimer une molécule capitale nichée au cœur de chacune de nos cellules : l’ADN. L’ADN, pour Acide DésoxyriboNucléique, est le support de l’information génétique : elle porte des gènes, qui déterminent l’ensemble de nos caractères. C’est la lecture de ce code génétique qui détermine l’apparence physique (couleur des cheveux, des yeux, taille, etc.) mais aussi toutes les informations nécessaires au fonctionnement de l’organisme. Les facteurs extérieurs présentés ci-dessus peuvent endommager l’ADN, et modifier le fonctionnement d’une cellule normale, jusqu’à provoquer sa transformation en cellule cancéreuse.  

Néanmoins, notre environnement n’est pas le seul facteur à l’origine des cancers. Il existe également des causes internes à l’organisme, des caractéristiques qui augmentent le risque pour certaines personnes de développer cette maladie. Certains cancers ont même une origine génétique. Le cancer est alors qualifié d’héréditaire : il a pour origine une modification d’un gène qui se transmet de génération en génération. C’est par exemple le cas du rétinoblastome, un cancer de la rétine touchant les enfants, qui est notamment dû à des anomalies dans le gène Rb. On estime que 10% des cancers de l’enfant pourrait avoir une origine génétique héréditaire.

Et puis, parfois, on ne sait pas exactement pourquoi une cellule devient tumorale. Chez l’enfant, on pense que les premières étapes de transformation d’une cellule normale en cellule tumorale pourraient se faire au cours du développement de l’embryon et du fœtus. Au cours de cette période, les cellules se divisent beaucoup, et se déplacent pour se rassembler et former les tissus et les organes du futur bébé. Ces aptitudes disparaissent normalement progressivement. On pense que dans certains cas, accidentellement, ces propriétés pourraient persister dans certaines cellules, leur permettant de se multiplier, de migrer ou de survivre de manière anormale, bref de devenir cancéreuses. Les généticiens et les biologistes du développement travaillent pour comprendre l’origine développementale des cancers des enfants et adolescents.

Le cancer est donc une maladie complexe et comprendre ses origines est essentiel dans l’espoir de pouvoir réduire les risques d’apparition de cette maladie.

Pour découvrir ou redécouvrir toutes ces informations en vidéo, c’est juste en dessous :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *